Le guide des études en Finlande : Comment étudie-t-on à SAMK ?

Les pays nordiques sont réputés pour leur système pédagogique exceptionnel. C’est notamment une des raisons qui m’a poussée à faire mon semestre Erasmus en Finlande. Le système est-il vraiment différent ? Comment se déroule les examens ? Réponse dans cet article !

logo samk.png
Choisir ses cours

À SAMK, on est inscrit dans une certaine licence, dans mon cas c’est un Bachelor of Business Administration. Pourtant, je n’ai aucune idée de combien de personnes étudient également ce programme et je ne les vois jamais.

La raison est simple : les étudiants choisissent eux-mêmes quels cours ils suivront. Chaque étudiant construit son propre emploi du temps, en fonction de ses préférences du moment qu’il respecte le nombre de crédit qu’il est sensé valider pour son semestre.

Dans chaque cours nous sommes entre 10 et 20 étudiants et je ne retrouve jamais les personnes d’un cours à l’autre. Parfois je suis avec des étudiants de Business Administration comme moi, d’autres fois avec des étudiants de tourisme ou bien avec des étudiants en entrepreneuriat. La diversité ne s’arrête pas seulement au cursus mais elle s’étend aussi à l’âge : je peux être en cours avec des personnes de 18 ans qui viennent d’avoir leur baccalauréat tout comme je peux étudier avec des personnes de 23 ans qui sont en master.

L’avantage majeur de ce système est que l’on étudie uniquement des matières qui nous plaisent.

 

Les tailles des classes

Comme écrit plus haut dans l’article, en général nous sommes entre 10 et 20 par classe. Quand on s’inscrit à un cours, il y a un nombre de place maximum. Ces petits groupes de travail permettent d’avoir un réel contact avec les professeurs.

 

La proximité avec les enseignants

À SAMK, on n’appelle pas ses professeurs « Madame/Monsieur » ou « Professeur/e » : on les appelle par leurs prénoms tout simplement.

Il n’y a pas cette distance hiérarchique que l’on a en France. Les professeurs connaissent nos prénoms et peuvent avoir des discussions tout à fait normal avec leurs étudiants. Un de mes professeurs m’a même demandé en ami sur Facebook !

Lorsque l’on a des projets, les enseignants ne se content pas de nous donner des consignes et de nous noter à la fin. Tout au long du semestre ils nous conseillent, nous demandent de présenter notre progression, etc.

 

library.png

Des cours dématérialisés

Une autre particularité est l’importance de l’ENT / du Moodle. En Finlande, personne ne prend de notes en cours. Personne. Car les cours sont systématiquement mis en ligne sur l’ENT. Certains cours ont même lieu uniquement en ligne ! Dans ce cas, il y a plusieurs ressources mise à disposition (cours vidéo, diapo, bibliographie) et un travail à réaliser (un essai par exemple).
D’ailleurs, en France quand vous avez un cours qui a pour volume horaire 80H (soit 3 crédits ECTS), cela signifie que vous aurez 80H de cours en TD ou en amphithéâtre par exemple. Mais en Finlande, le travail personnel est compté parmis ces 80H. Par exemple, dans mon cours de Brand Competence, qui s’est fait exclusivement sur l’ENT, l’enseignante a compté 45H de lecture et études du matériel (bibliographie, vidéos, etc) et 35H de rédaction pour l’essai.

Les sanctions

Je ne peux pas dire qu’il n’existe aucune sanction en Finlande, mais il y en a très peu. Par exemple, dans mon cours de Business Communication Skills, nous devions faire un CV vidéo. Ce travail comptait pour la note finale. Deux semaines après la date à laquelle nous étions sensés rendre ce devoir, le prof a demandé à un des élèves où était son CV car il ne l’avait toujours pas reçu. Voici ce qu’il s’est passé :

Le prof : Juuso, où est ton CV vidéo ?
Juuso : Je ne l’ai pas fait.
Le prof : Mais tu vas le faire ?
Juuso : Non. Je n’ai pas commencé et je ne sais pas si je le ferai.
Le prof (en rigolant) : Maaaais si tu le fera j’en suis sûr !

Cela s’est réellement passé ainsi. Jamais on ne verrait ça en France, personne ne refuse délibérément de faire le travail demandé. Au final, l’élève en question a quand même obtenu la note de 4/5 pour cet enseignement, sans avoir fait son CV vidéo.

 

La notation

En parlant de notes, les élèves sont notés entre 1 et 5. Voici globalement l’équivalence avec les notes en France :

Capture d’écran 2019-06-05 à 10.50.32.png

En plus, les professeurs notent très généreusement. Par exemple, pendant que je faisais tous mes voyages, j’avais un essai à rédiger. J’ai préféré profité de mes voyages alors j’ai plutôt bâclé cet essai. Pour vous donner une idée, je n’ai même pas relu ce que j’avais écris. Et pourtant, j’ai eu un 5/5 !

On nous a appris que ce système de notation permets presque à tous de réussir et que chaque élève décide de la note qu’il veut avoir. S’il veut avoir un 5, il sait quelle quantité de travail fournir. Mais si il ne le souhaite pas, il peut se contenter d’un 1 et quand même réussir son semestre. l’étudiant est autonome.

 

La présence

Dans la plupart des cours (sauf ceux où la présence fait partie de la note finale), la présence n’est ni obligatoire, ni contrôlée. Le principe est simple : les cours sont sur l’ENT alors il n’est pas indispensable d’aller en cours. Seuls ceux qui veulent des informations supplémentaires et un accompagnement viennent au cours.

C’est dans la même logique que la notation : l’étudiant est jugé autonome alors il décide de ses objectifs.

Capture d’écran 2019-06-05 à 11.04.29.png
Les examens

La plupart du temps, mes cours n’étaient pas notés en examen final. C’était plutôt des projets ou différents exercices notés. Mais j’ai quand même eu à passer quelques examens. Dans tous les cas, les examens ne constituaient pas la note finale, il y avait toujours un exercice ou un projet en plus pour équilibrer la note.

J’ai passé un examen en ligne, sur l’ENT, où les notes étaient autorisées. C’était donc très facile.

Mais j’ai aussi passé deux « réels » examens où le système est un petit plus particulier. Sur l’ENT, on a accès à une plateforme nommée « SAMK Exam ». On réserve le créneau que l’on souhaite dans la salle d’examen de SAMK. Pour mes deux examens, j’avais deux semaines pendant lesquelles je pouvais décider du moment où je passerais mon examen.

Le moment venu, il faut arriver quelques minutes en face puis mettre toutes ses affaires dans un casier sécurisé. C’est à dire que l’on ne peut pas emmener son sac, son téléphone, son manteau ou même un stylo dans la salle d’examen. On entre dans la salle seulement muni de sa carte d’identité. 

Dans le mail de confirmation de réservation, un numéro d’ordinateur est assigné. Car oui, les examens comme cela se font aussi en ligne (et toujours sur la plateforme « SAMK Exam ») !

La salle est composée d’une dizaine d’ordinateur, séparée pas des brises-vue afin que personne ne puisse regarder ce que fait son voisin.

Il y a des caméras de surveillance. Il faut met sa carte d’identité à un endroit spécifique sur la place puis se connecter à son ENT. L’examen se lance ensuite automatiquement.

Pour les deux examens que j’ai passé, le professeur avait prévu 2 heures. Dans les deux cas, j’ai fini les examens en 45 minutes, en sachant que j’étais très lente et que j’ai pris le temps de relire plusieurs fois.

 

Et l’anglais ?

Tous les cours que j’ai sélectionné étaient en anglais. Ce qui n’a pas empêché certains professeurs de parlaient en finnois à quelques occasions ou de nous donner des livres à livres en finnois. Mais ne vous inquiétez pas, cela reste très rare et les étudiants Erasmus sont dispensés de lire les livres en finnois.

Enfin, si tous les professeurs et élèves parlent finnois, cela ne veut pas dire qu’ils ont tous un excellent niveau. Voici par exemple une des consignes de mon cours de Financial Planning :

Capture d’écran 2019-04-13 à 02.15.11

 

Pour conclure sur cet article, j’ai adoré suivre des cours en Finlande. C’est très différent de ce que l’on connait dans les universités françaises, par rapport à l’importance de la pratique, aux tailles des classes et au système en général pour suivre des cours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s