Mes études en Finlande

Bonjour à tous !

Cela fait maintenant trois semaines que j’étudie en Finlande et j’ai pensé écrire cet article pour vous présenter globalement comment s’est passé mon arrivée à Pori et à l’université SAMK.

Capture d’écran 2019-01-19 à 19.49.53.png

Trouver un logement 

Parmis les pays proposés dans ma licence, la Finlande était, il me semble, l’une des seules destinations à fournir des logements aux étudiants étrangers. Et c’est tout de même extrêmement rassurant d’arriver dans un nouveau pays sans devoir s’inquiéter de l’endroit où habiter.

SAMK m’a automatiquement attribué un appartement dans la ville de Pori. Il s’agit d’un appartement pour deux personnes (donc collocation entre étudiants) dans une résidence. La résidence n’est pas située au centre de la ville, mais à 25-30 min à pied de l’université (soit 10-15min en vélo).

Les loyers sont environ de 320 euros par mois, mais cela varie selon les appartements. Par exemple, je paye 311 euros mais d’autres étudiants, qui ont pourtant exactement le même appartement, payent 321 euros. 

Point positif : le chauffage et internet sont compris dans le loyer ! 

IMG_20190107_160518 Cathédrale de Pori.jpg

Que se passe-t-il une fois arrivée à Pori (ville où j’étudie) ? 

Cela faisait partie de mes grandes interrogations en arrivant en Finlande : une fois descendue de l’avion, qu’est-ce que je fais ? Comment et quand pourrais-je accéder à mon appartement ? 

Mais, encore une fois, SAMK avait tout prévu avec le système des « tutors ». 

Environ 3 semaines avant votre arrivée en Finlande, un « tutor » va vous contacter pour vous renseignez et vous accompagner dans la préparation du voyage. Ce tutor, qui s’apparente à un parrain en France, est un étudiant de l’université qui va aussi récupérer vos clés, venir vous chercher à la gare et vous emmener à votre nouvel appartement.

Du moins c’est ce qui s’est passé pour tout les autres exchange students, car (vous allez sûrement le remarquer dans ce blog) : j’ai la poisse. Ma tutrice ne m’a jamais contacté avant mon arrivée, j’ai donc dû envoyer des mails à l’université pour avoir son adresse mail et pouvoir la contacter pour savoir quand je pourrais accéder à mon appartement. Puis, elle m’a informée 20min avant mon arrivée à Pori qu’elle ne viendrai finalement pas me chercher. 

Si vous avez peur que cela vous arrive aussi : pas d’inquiétude ! Les autres tuteurs sont adorables et une autre tutrice est venue me chercher avec mes clés pour m’emmener à l’appartement. Le système de tuteur prévoit vraiment tout et nous vous laisse pas tomber. Vous pouvez contacter les tuteurs à n’importe quel moment du séjour pour avoir des renseignements. 

Hall d'entrée SAMK.jpg

Les cours en Finlande

Avant que j’arrive en Finlande, on m’avait prévenu qu’ici, les cours sont essentiellement des projets de groupe. Et c’est tout à fait vrai.

Je n’ai pour le moment eu qu’un seul cours théorique et j’étais surprise car aucun étudiant ne prenait de notes. Ce qui est en réalité tout à fait normal, puisque tout les cours enseignés à l’université sont systématiquement publiés sur l’ENT / le Moodle. 

Globalement, au lieu de recopier bêtement des diapos à toute vitesse comme en France, on travaille sur des projets et on discute avec les professeurs.

Par exemple, dans mon cours de Events Management, notre projet de groupe est d’organiser une soirée à la boîte de nuit de la ville ! Au lieu d’apprendre de la théorie, on pratique réellement. Les cours servent donc à nous accompagner dans nos projets. 

Enfin, les enseignants ne sont pas très regardants quant à la hiérarchie. Par exemple, pendant les cours, pouvez manger, boire, rester sur vos téléphones et même garder vos bonnets. Et il ne faut pas les appeler « Monsieur/Madame », ils préfèrent se faire appeler par leurs prénoms.  Bien sûr je ne peux pas affirmer que toute la Finlande fonctionne de cette manière, mais c’est du moins ce qui se passe à SAMK 🙂 

Capture d’écran 2019-01-19 à 19.59.14.png

Comment se déroule l’arrivée à l’université ? 

Une ou deux semaines avant mon arrivée en Finlande, j’ai reçu par mail le programme de la « Orientation Week ». 

Durant cette première semaine, différents intervenants nous présentent le système d’étude en Finlande, nous apprennent à utiliser les différentes plateformes utilisés par SAMK (Moodle, Loki, TimeEdit), nous font visiter l’université et nous aident pour les démarches administratives. 

C’est seulement la semaine suivante que les vrais cours commencent. À SAMK, chaque étudiant choisi ses cours et construit son propre emploi du temps. Ce qui signifie, que même si je suis inscrite dans un programme de « Business Administration », je peux suivre des cours de tourisme, de finance, de marketing ou de langues. Cela permet de vraiment choisir vers quel domaine orienter ses études. Par exemple, j’ai opté pour des cours de communication, de management, de marketing, alors que d’autres étudiants de Business Administration suivent des cours plus orientés sur le business et la finance. 

IMG_20181230_160709.jpg

Et la culture finlandaise ? 

Dans la résidence où j’habite, il n’y a quasiment que des étudiants étrangers. Alors pour le moment, je ne pense pas avoir était réellement confrontée à la culture finlandaise. Mais j’ai quand même remarquer une particularité : l’amour des règles.

Durant notre semaine d’orientation, la compagnie de logement a fait une présentation et nous a donné des documents. Globalement, ces documents sont surtout toute une liste de règles à suivre. En plus, de nous donner ces documents, l’intervenante nous a lu quelques unes des règles les plus importantes à suivre. Puis, au cas où cela ne suffisait pas, quand nous sommes allés dans les bureaux de la compagnie pour signer nos contrats de logement, ces mêmes listes de règles nous ont à nouveau été données. 

Les tuteurs nous ont ensuite à leur tour rappelé les règles en insistant sur le fait que « We love rules ».

Parmis ces règles, il est par exemple interdit de fumer dans l’enceinte de l’immeuble, balcons compris. Rien d’exceptionnel pour le moment.  Mais cela ne s’arrête pas là !

Il est interdit de prendre de douche entre 22h et 7h. Secouer un tapis sur le balcon est interdit mais allumer un barbecue électrique sur ce même balcon est autorisé…

L’exemple le plus concret est celui des nuisances sonores. Tout comme les douches, il est interdit de faire du bruit entre 22h et 7h. Alors si vous faites une soirée dans la résidence après 22h, les finlandais ne vont pas venir toquer à votre porte et vous demander gentiment de baisser le son. Non : ils appellent directement la police.

 

Bien sûr, il n’y pas que les règles imposées par la compagnie de logement. Il y a énormément de règles et de comportements à adopter en Finlande. La ponctualité est aussi prise très au sérieux. Je pense faire à l’avenir un article entièrement dédié à la culture finlandaise. Je ne vis dans le pays que depuis 3 semaines, ce qui est vraiment trop tôt pour avoir un réel avis sur la culture 🙂

À bientôt ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s