Ce que j’ai acheté pour partir en Finlande

Partir un semestre à l’étranger, ça demande pas mal d’organisation mais aussi beaucoup d’achats. De plus, pour affronter les -15/-20°C de la Finlande, quelques achats obligatoires se rajoutent à la liste. Voici donc quelques exemples de ce que j’ai acheté pour partir un semestre en Finlande.

valise.jpg

Les valises 

Evidemment, pour commencer il fallait des valises. J’en avais déjà, mais est-ce que j’avais deux valises suffisamment grande pour partir 6 mois ? Non. J’ai donc fini par acheter deux valises rigides de plus de 100L. 

Si vous vous préparez à partir à l’étranger, 2 grosses valises ne sont peut-être pas nécessaire. Mais quand il faut prévoir des pulls, des gants, des manteaux et des sous-couches pour 6 mois : on manque vite de place et les 23 kilos autorisés sont vite dépassés.

Les sous-couches thermiques

C’est d’ailleurs le deuxième achat principal pour la Finlande : les sous-couches / sous-vêtements thermiques. Pour survivre malgré le grand froid, il est vivement conseillé d’employer la technique des trois couches : une première couche, légère et respirante (les fameux sous-vêtements thermiques) ; une deuxième couche pour tenir chaud (style pull ou polaire) et enfin, une troisième couche qui sera imperméable (c’est à dire la parka/veste). 

Je ne connaissais rien à ce système de triple couches et n’avais jamais acheté de sous-vêtements thermiques. Comment faut-il les choisir ? Quelles marques faut-il privilégier ? Combien devrais-je en acheter ? 

Heureusement, il est très facile de se renseigner, en boutique ou grâce aux nombreux blogs et forums qui s’intéressent au sujet. J’ai donc opté pour différentes marques, dont Odlo, Mountain Warehouse et Woolpower.

Capture d’écran 2018-12-22 à 15.27.54.png

Petite astuce : pour vos achats, en particulier les sous-couches thermiques, en commençant tôt on peut profiter de réductions sur les sites des marques (par exemple Odlo a une section Outlet sur son site qui est très complète) ou sur les sites de ventes privées (c’est d’ailleurs sur Vente Privée, Showroom Privé et Private Sport Shop que j’ai acheté mes chaussures, mes valises et quelques sous-couches). 

Le passeport

Si la Finlande est dans l’UE et que la carte d’identité suffit par s’y rendre, le passeport permet de voyager dans d’autres pays qui ne font pas nécessairement partie de l’Espace Schengen. Par exemple, St Petersbourg est à seulement 8h de bus de Pori, mais le passeport est obligatoire pour pouvoir entrer en Russie.

Des chaussures 

En France il est totalement possible de passer l’hiver en Vans, mais je doute fortement que ce soit le cas en Finlande. Il me fallait donc des chaussures qui ne glissent pas dans la neige, qui soient fourrées ou du moins très chaudes, qui soient montantes, imperméables et enfin, qui soient résistantes. 

Avec autant de conditions, il est assez difficile de trouver quelque chose. Mes premières recherches ne me donnaient que des chaussures d’après-ski qui, bien qu’elles remplissent tout mes critères, n’étaient vraiment pas à mon goût et je ne me voyais pas en porter tout les jours. 

après ski.jpg

Finalement, je me suis tournée vers Timberland : la marque propose des modèles fourrés ET waterproof, le tout dans différents styles et couleurs. Même les modèles non-fourrés sont assez chauds grâce à la technologie PrimaLoft. J’ai donc acheté une paire du célèbre modèle Original 6-inch.

Capture d’écran 2018-12-22 à 15.38.26.png

Ne m’arrêtant pas à une seule paire, j’ai aussi acheté des bottes noires fourrées de la marque Travellin. Ainsi, j’aurai des Timberland pour tout les jours et ces bottes pour les jours où il y aura le plus de neige.

Capture d_écran 2018-12-22 à 15.42.06

Et, ne pouvant me passer de Dr Martens, j’ai également acheté une paire du moc2976, pour les jours un peu plus chaud (ou un peu moins froid). D’ailleurs, ce modèle existe aussi en version fourré !

2976

Lampe torche 3-en-1

Capture d’écran 2018-12-22 à 15.55.24.png

Clairement, il ne s’agit pas de l’objet le plus indispensable. Mais, quand j’étais à Nature et Découvertes et que j’ai vu ce 3 en 1 et je me suis dis qu’il me le fallait absolument pour la Finlande.

Tout d’abord, elle éclaire (oui, logique pour une lampe torche) :  en sachant qu’il fait pratiquement toujours nuit en Finlande, je suis persuadée que ce sera utile.

Deuxième utilité : elle chauffe ! Oui cette lampe se transforme en chaufferette, pouvant aller jusqu’à 40°C et ce pendant 4 à 5 heures ! Pratique pour se réchauffer quand il fera -15°C dehors…

Enfin, troisième utilité : elle se transforme aussi en batterie de secours. Quand on sait que les batteries n’aiment pas le froid et se déchargent par conséquent plus rapidement, ce petit objet devient l’allié parfait. 

Bien sûr, les achats ne s’arrêtent pas là et faut aussi penser aux manteaux, aux draps (pour le lit une place de l’appartement), à des serviettes en microfibre (Decathlon) pour gagner de la place dans la valise, à de bons gants, etc etc.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s